CLAIRE-MÉLANIE SINNHUBER

NOSE & TAIL

pour piano, accordéon
guitare électrique, percussion
violoncelle et un haut-parleur

NOSE & TAIL

piano, guitare électrique
percussion, violoncelle
haut-parleur

durée 12 minutes

Créé le 26 avril 2018

Frac Franche-Comté, Besançon

par les musiciens de l'ESM Bourgogne-Franche-Comté

voir sur le site du FRAC

partition
note de programme

Paving Space de R. Zarka

Commande de l'ESM Bourgogne-Franche-Comté et du GRAME


d'après la sculpture Paving Space de Raphaël Zarka


C’est une forme de paradoxe qui m’intrigue dans Paving Space de Raphaël Zarka: l’oeuvre mêle les mathématiques et le jeu, ce dernier sous l’aspect de la modularité (la sculpture étant conçue comme de gros blocs de bois qu’on peut agencer librement) et de l’intervention du skateboard qui vient déchiffrer avec ses roues les formes enfantées par la science.
Le skateur maîtrise sa planche comme le violoniste son archet, et les surfaces parcourues s’apparentent aux cordes d’un instrument. C’est un expert en tribologie (science du frottement) comme s’il avait des oreilles sur sa planche à roulettes. Le frottement— qui est une de mes vieilles marottes, constitue un trait d’union inattendu entre le skateboard et ma musique.
La partition « Nose & Tail » (littéralement « Nez et queue » de la planche de skate) s’empare des formes simples des faces du polyèdre (triangle, carré, rectangle, arche, trapèze) ainsi que de certaines figures caractéristiques du skateboard, comme le fameux ollie, où le skateur fait sauter sa planche. L’arc de cercle, autre figure emblématique du skate (le cercle représentant à la fois la roue et le mouvement pendulaire qu’affectionnent les skateurs) ponctue la pièce comme un refrain.
Le skateboard est ici moins un sujet sonore que le prétexte d’une exploration ludique et sensible des formes qui nous entourent.
< B

BIOGRAPHIE

C

CATALOGUE

D

DISCOGRAPHIE
PUBLICATIONS
ENTRETIENS

C

CONCERTS

C

CONTACT