CLAIRE-MÉLANIE SINNHUBER

LA SIXIÈME
HEURE

pour clarinette, piano
percussion
et trio à cordes

LA SIXIÈME HEURE

clarinette, piano, percussion et trio à cordes

durée 10 minutes

créé le 14 mars 2014 au Festival Usinesonore
Malleray-Bévilard (Suisse)
par l'Instant donné

partition
note de programme

Commande Usinesonore


Cette pièce trouve son point de départ dans le phénomène de résonance d'un corps sonore. Il se caractérise par trois moments — l'impact, la résonance et l'arrêt de la résonance —, à partir desquels sont nés les trois principaux motifs du sextuor. Mais la résonance n'est pas seulement à l'origine des motifs mélodico-rythmiques qui traversent la pièce de façon obsessionnelle. Elle la façonne aussi de ses différentes couleurs: résonance simple, résonance démasquée (notamment par la technique de la 3ème pédale du piano), résonance arrêtée, absence de résonance. La composition s'organise aussi autour d'un second thème, sorte de mélodie parlante à la fois hésitante et obstinée, qui apparaît dans une instrumentation à chaque fois différente, tel une ritournelle. Le climat calme et méditatif, à l'écoute des changements délicats d'espaces et de couleurs, évoque pour moi autant le silence singulier des espaces enneigés que les délices de la sieste en été — la sixième heure.

écouter un extrait:

< B

BIOGRAPHIE

C

CATALOGUE

D

DISCOGRAPHIE
PUBLICATIONS
ENTRETIENS

C

CONCERTS

C

CONTACT